• Shania Twain : The woman in me

    Je ne vous l'ai pas encore raconté mais je me soupçonne des liens de parenté avec Dolly Parton et les Dixie Chicks.

    J'irais même jusqu'à dire que le sang de Willie Nelson himself coule dans mes veines.

    ( Ce qui ferait de moi le fruit d'un improbable ménage à cinq, j'en conviens. )

     

    Désolée papa de te renier aujourd'hui mais foi de boots ne saurait mentir.

     

    J'ai non seulement la dégaine mais également le groove ( tout relatif ) d'une country girl.

    Je le sais puisque depuis quelques mois, je me suis mise avec joie et bonheur à la line dance.

     

    J'admets que la première séance a été quelque peu déroutante.

    Imaginez vous faire un marathon d'une vingtaine de kilomètres engoncée dans un pull trop serré et indéniablement trop chaud, avec l'impression désagréable d'avoir toujours un temps de retard et d'ignorer totalement l'itinéraire.

    Voilà où j'en étais à la fin du cours. J'avais bien dû perdre un litre de sueur, ce qui équivaut pour moi à deux heures de jogging...ou à un créneau. Au choix.

    Moi qui m'y rendais détendue de la boots, relachée du stetson genre j'espère que je vais pas m'ennuyer.

     

    La country, c'est une vraie leçon d'humilité.

     

    Je peux dire qu'aux séances suivantes, j'avais pour unique et ambitieux objectif de survivre aux exigences de la prof diaboliquement possédée par Alan Jackson.

    Les semaines se suivent et j'y prends sacrément goût. Maintenant que les termes coaster step, cross shuffle, vine, jazz box et autre toe strut ne me terrorisent plus....et surtout que je les comprends !

     

    Pour tout vous avouer, là je trépigne même à l'idée d'être à samedi pour danser.

    Je ne suis certes pas non plus insensible à l'appel miamesque du pot de nouvelle année donné après. Que voulez-vous, ma gourmandise me perdra.

    Et puis surtout ce que j'aime, c'est l'ambiance décontractée, chaleureuse, qui règne dans ces petits moments de partage entre nous. Aussi tous les fous rires qu'on a !

     

    Vous l'aurez noté, c'est nettement moins hype que la danse bollywood, le qi gong ou le yoga...mais c'est drôlement plus bon !

    Finalement, c'est tout ce qui importe non ?

     

    « Virtuellement vôtreJoomlons, joue contre joue »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :